Apres un premier jour a San Cristobal melancolique ("ou vais-je ?", "pourquoi donc ?", et autres broutilles du genre), alors meme que fantastiquement accueillie par Darineeeeeeeeeeeeeel et sa famille, je me laisse doucement enchantee par cette ville tant vantee par tous ceux qui y sont passes :
Impossible de faire autrement alors que voila mon second soir de concert "guitare et chanson latinoamericaine" (je note consciencieusement les noms des auteurs sur des bouts de carnet et de papier).

Je decouvre ici la saison de pluie (les guides m'avaient tous assez effrayee en la signalant pour, en gros, juillet-aout-septembre, mais je ne la decouvre reellement que depuis Oaxaca, avec des fin de journees a grands flots continus), et d'eniemes confirmations que j'ai une grande chance de voyage, et que les mexicains sur mon chemin sont vraiment chouettes et beaux !

Avec la pluie, je gratte le papier dans des cafes-cines en tentant de ne pas gouter TOUUUTES les specialites... et pense, comme certains des jeunes belges (et gens du monde entier j'imagine) qui m'ont precedee dans ce pays, qu'on devrait faire des cafes-cines a la carte nous aussi !

 

PS : Ici, pas planquee du tout, la preuve que je suis sacrement normale comme fille, ABSOLUMENT PAS le genre euphorique tout le temps (haha !)