Me voici, mon sac bien a-dos, avec depuis deux jours des propositions de "lift" alors que je m'apprete a les demander... l'effet lieux touristiques du Chiapas ?
En tous cas, c'est joli, je me suis faite deux frayeurs consecutives a la rencontre de la plus grosse arraignee avec laquelle je me sois retrouvee nez a nez puis avec la rencontre de personne sur une route qui m'a parut un peu trop longue, et en fait tout va bien !

J'ecoute beaucoup guitarra y vos, glisse sur mon portable par l'ami Erik a San Cristobal (quelle tartuffe, depuis deux mois je me crois partie sans musique alors que je peux en ecouter la-dessus !) ; je m'apprete a prendre le car pour DF (13heures, glups) ; je meurs de chaud ; j'ai offert une derniere fois ma main a des moustiques mal intentionnes, je n'effleurerai point le Paso de Cortes proche du Popocateptl cette fois (mais une prochaine, pour sur !) ; mes courriers d'apres la premiere salve (envoyee il y a un mois et demi) semblent ne point arriver (serais-je si tete en l'air que j'ai oublie un element primordial sur TOUTES les cartes... pas le pays... ni Via Aerea... je vois pas) ; j'ai trouve un splendide livre-dessine sur la Dette (et comment ne pas la payer, ca peut etre une bonne matiere a importer en Belgique !) ; et il semblerait que dans une semaine... tout aura repris une place normale (les etoiles dans le ciel, l'eglantine derriere le comptoir des grignoux, et le francais dans ma tete j'espere...).